C'est pas un sentiment nouveau
qui m'inspire ces quelques mots
je n'ai jamais su aimer
comme on le dit
je vous décris pas les ragots
voire l'étiquette de salaud
parfois même catalogué
comme pourri
si je me refuse à mélanger
amour et pitié
c'est pour priver la haine
de ses repères
entretenus comme des devises
légitimés par nos églises
et qui nous font aimer
à l'envers
elles sont à ce point acquises
qu'à notre conscience elles déguisent
ce qu'on devrait détester
en son contraire
intransigeantes comme des verrous
elles nous mettent à genoux
pour mieux insister
dans nos prières.
je veux aimer sans pitié
pour ne pas vouloir mélanger
les envies que tu m'inspires
à mes besoins
éloigner cette charité
qui vous amène à conjuguer
mes aides à venir
à mes desseins
rien que pour toi je veux un jour
pouvoir te parler d'amour
loin de la vie
de ses nécessités
tenter un autre discours
débarrassé de ces retours
tellement nourris
de ces priorités
pour te dire je t'aime autrement
si j'en suis capable seulement
je me dois à des désirs
sans intérêt
il me reste alors une question
quelle valeur aura mes sentiments
si je suis dans leurs souvenirs
oublié